Saveurs algéroises : pâtisseries orientales

28 février 2010

Nous rentrons d’une semaine à Alger qui mérite vraiment le détour ! Nous n’avons vu qu’un tout petit bout de l’Algérie et mesurons déjà la beauté du pays : nous n’avons bien entendu pas manqué de voir le joyau national : Tipasa .

Là-bas, mes yeux étaient à la fête : des pâtisseries, il y en a tous les 300 mètres ! Makroud, M’chekla, Dziria… tous plus beaux les uns que les autres ! un ingrédient de base : l’amande… à regretter peut-être : l’usage intempestif d’arômes artificiels qui brouille le goût ?

Toujours est-il que j’ai rapidement trouvé une obsession matérielle : trouver l’instrument qui me permettra de faire de jolies fioritures comme celles sur le coeur ci-dessus.

Mission accomplie le vendredi, dernier jour de notre séjour ! Pugnaces, nous avons cherché, demandé et enfin trouvé le « Mora de Bab El Oued » ! L’instrument convoité s’appelle une pince « Nekkach » ; c’est une pince à chiqueter la pâte.

Nous n’avons pas manqué de tester plusieurs de ces nombreuses pâtisseries…

 

 

La base reste sensiblement la même (amandes moulues et pâte, le tout imbibé de sirop) : les arômes artificiels en moins et un sirop avec du vrai miel (là-bas il est hors de prix), du beurre au lieu de la magarine locale (S’men) et nous aurons quelquechose de tout à fait délicieux !

 Nous ne nous sommes pas nourris exclusivement de pâtisseries, bien entendu ! Sardines, soupe de poisson, crevettes et autres  « produits de la mer » sont à l’honneur ici ! Nous avons aussi goûté à la galette de semoule garnie de tomates et oignons et à la « bouillie de pois chiche » servie dans un morceau de baguette (il faut que je retrouve comment cela s’appelle !)

Dans une gargotte algéroise, il en coûte à peine 100 dinars (1 euro) pour se régaler de sardines grillées et de pain.  à Tipasa, nous nous sommes offert le luxe d’une terrasse avec vue sur le port, d’une entrée (soupe de poisson /sardines grillées), d’un plat (crevettes grillées / rougets) et d’un thé à la menthe.

J’ai trouvé amusant d’acheter des pâtes dont je n’avais jamais entendu parler : les langues d’oiseau et les plombs !! Nous sommes également rentrés avec de la confiture de figues, de l’huile d’olives algérienne, de l’eau de fleur d’oranger, de l’arôme vanille en poudre, des colorants alimentaires en poudre, de la halva.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :